C'était un soir,
La lune brillait,
Entourée de nombreux nuaes.

Une légère brise
Soulevait délicatement
Mes longs cheveux blonds.

Lorsqu'il arriva,
Il m'enlaça lentement,
Mais tendrement.

Lentement,
Les nuages s'éloignèrent
Et toutes les étoiles se mire à scintiller.

Nous n'étions plus sur terre,
Mais dans notre monde éphémère,
Que nous dûmes quitter.

La sonnerie de mon réveil retentit,
Et je me levais avec difficulté,
Avec dans la tête le souvenir de ce rêve.

Sarah Darb